Dr. Dre va être honoré par les Grammy Awards pour l'ensemble de sa carrière

Quelques semaines après que The Game lui a rendu hommage avec « West Side », c'est au tour des institutions de consacrer le Californien pour l’ensemble de son travail en tant que producteur. La moindre des choses, finalement. La preuve.

Merci Docteur ! « Dr. Dre a dépassé les frontières et inspire les créateurs de musique de tous les genres. [...] Son évolution en tant que producteur le consolide comme meneur dans notre industrie, et nous le regardons avec admiration continuer à modeler l’avenir de la musique. » Dans son communiqué de presse, l'Académie nationale des arts et des sciences, qui décerne chaque année les Grammy, se veut très claire : à 54 ans, le producteur californien est une figure majeure du paysage musical des trente dernières années.

Et c'est vrai : on parle quand même ici d'un mec qui, depuis Compton, d'où il est originaire, a inventé le son West Coast au sein de N.W.A (au même titre que DJ Quik, ne l'oublions pas !), lancé ou popularisé la carrière de nombreux rappeurs (Snoop Dogg, Eminem, Kendrick Lamar, 50 Cent, Anderson .Paak), réinventé la pratique du sampling et publié au moins deux albums solo qui ont révolutionné le hip-hop en même temps qu'ils ont rencontré un véritable succès public.

Le style Dre. Ce n’est évidemment pas la première fois que Dr. Dre reçoit une distinction de la part des Grammy. Le mec en a déjà six, dont trois en tant que producteur. Mais celui-ci, qui devrait lui être remis le 22 janvier 2020 dans le cadre des Producers & Engineers Wing Grammy, a forcément un goût particulier. Déjà parce qu'il vient rappeler que l'Américain n'est pas qu'un milliardaire à l'origine d'un casque audio hors de prix. Mais aussi parce qu'il vient célébrer ce pour quoi Dre est vraiment doué : la production.

La première fois que le monde en a réellement pris conscience, c’était au sein du World Class Wreckin’ Cru, un groupe d’électro-funk célèbre autant pour avoir été formé par un ancien membre des Temptations que pour ses chorégraphies décalées et ses tenues de scène en lycra. La seconde fut aux côtés de N.W.A, formation incendiaire avec laquelle il compose la bande-son d'un monde violent, désœuvré, raciste, où tout est possible, y compris niq*** des mamans et les forces de l'ordre.

Pointilleux. Depuis cette époque, la fin des années 1980, Dr. Dre n’a eu de cesse d’enchainer les collaborations prestigieuses (2Pac, par exemple) et les tubes, au point qu’il est impossible de tous les répertorier en un papier. Surtout, l'Américain suscite aujourd'hui un véritable culte, renforcé par l'attente autour de « Detox », album censé sortir depuis 2002. 

Ce qui, en quelque sorte, vient confirmer ce que le rappeur Xzibit racontait en 2001 au magazine RER : « Dre est difficile à suivre en studio. Il a 20 idées à la minute mais comme il n’est pas dilettante, il les met toutes en œuvre. Et tant que ce que tu fais ne rentre pas dans sa case, tu recommences, tu réécris ou tu rejoues tes parties. Ça peut durer des jours. »

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS