Doc Gynéco veut revenir avec Orelsan, Nekfeu, Kaaris et Damso

Le Doc n'a vraiment pas envie qu’on l’oublie : 20 ans après ses « Liaisons dangereuses », le gynéco le plus célèbre de France veut remettre le couvert avec la crème du rap actuel.

Putain, 20 ans. Si vous étiez déjà né en 1998, peut-être avez-vous connu la compilation « Liaisons dangereuses » de Bruno Beausir, où celui-ci invitait tout le gratin à venir rapper/chanter avec lui. On retrouvait notamment Pit Baccardi, les Rita Mitsouko, Arsenik, Renaud ou encore MC Jean Gab1. Si l’objet a musicalement très mal vieilli, il témoignait au moins de la popularité du pas vraiment rappeur Doc Gynéco, auteur deux ans plus tôt d’un carton avec « Première consultation » écoulé à plus de 800 000 exemplaires.

Ruinage de carrière, mode d’emploi. On connaît la suite de l’histoire : albums foireux, doutes sur la paternité de sa « Première consultation », participation à une comédie pornographique produite par Marc Dorcel, ralliement à l’UMP de Nicolas Sarkozy, romance avec Christine Angot ; bref : un mode d’emploi du « comment détruire sa carrière ». Et tout ça, c’était avant le grand come-back à l’Olympia, en 2016, évidemment catastrophique.

Reviens voir le docteur. D’autres auraient jeté l’éponge, pas Gynéco. Sur Twitter, celui-ci vient de balancer en scred une sorte de référendum pour demander à ses fans s’ils seraient prêts à écouter un « Liaisons Dangereuses vol.2 » avec rien de moins qu’Orelsan, Nekfeu, Damso et Bigflo et Oli. Réponse : 81% d’avis favorables. Pour l’instant, les principaux intéressés n’ont pas encore confirmé leur présence sur ce projet nostalgie, et quelque part on les comprend. Alors que la réussite d’un cabinet médical tient au renouvellement de la clientèle, Doc Gynéco semble quant à lui obsédé par sa gloire passée et les anniversaires successifs. 2018, heure de la dernière consultation ?

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS