Dites bonjour aux Taft Plunk, sosies ukrainiens des Daft Punk

Plongez dans l’univers des Daft Punk. Enfin, s’ils étaient ukrainiens et s'ils n’avaient jamais connu un succès mondial....

Histoire folle. Alors que leur président, Petro Porochenko, vient de lancer à la Russie la menace « d’une guerre totale », le groupe ukrainien Taft Plunk a, sans aucun scrupule, usurpé la marque de fabrique des deux Français devenus rois de l’électro.

Tout commence quand Vlad Fisun, DJ, doit se produire à un festival. Son acolyte a un empêchement et ne pourra pas assurer le show. En vitesse, Vlad achète deux répliques de casques des Daft et réalise un décor inspiré du groupe français. Il va même plus loin et engage deux amis pour jouer les gardes du corps. Il monte sur scène et joue un set lui aussi très inspiré par la musique des Daft Punk. La machine est en route. 

Piston. Le groupe ne pouvait donc pas s’arrêter là. Vlad demande à une amie photographe de réaliser quelques clichés d’eux avec les casques à Kiev (dans le métro, au bar, chez le disquaire, etc.) et comme les deux ont des contacts dans la presse en Ukraine et en Russie, ils les utilisent pour faire connaître les Taft Plunk. Ça marche, puisqu'on en parle aujourd'hui.

Idée de génie. Tout l’été, le groupe assure des concerts avec les fameux casques. Le mieux, c’est que leur musique, qu’ils décrivent comme « du Daft Punk s’il jouait encore de la musique underground » n’est pas si terrible que ça. Comme les Français n’ont jamais joué à Kiev, les deux Ukrainiens ont donc créé leur propre concert des Daft Punk. Un nouveau concept qui pourrait donner des idées à d’autres, en attendant le courrier des avocats de Bangalter et de Guy-Manuel.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS