Dites bonjour à Deedo, le Spotify des musiques africaines

La plateforme de streaming compte 12 millions de titres de styles très variés, allant de l’afrobeat aux musiques moins connues comme le mbalax sénégalais.

Voyager par la musique. Plusieurs pays et continents possèdent leurs propres plateformes de streaming. Il y a par exemple Tencent en Chine, Gaana en Inde ou encore Anghami au Moyen-Orient. Et voici maintenant Deedo, la première plateforme de streaming musical 100% panafricaine, qui regroupe les artistes issus de tous les peuples d’Afrique ainsi que de la diaspora.

Disponible pour l’instant dans huit pays comme le Mali, le Sénégal, la Côte d’Ivoire, la France et le Royaume-Uni, Deedo est parti d’un constat de sa fondatrice Awa Girard : certains artistes restent peu visibles sur les grandes plateformes. Le credo de Deedo ? Faire découvrir les différents styles panafricains, aussi bien en Afrique que dans le monde entier.

Faire danser le monde. Pour réussir son pari, la plateforme propose des playlists de DJ ou des sélections d’artistes entrés dans les patrimoines régionaux. De cette manière, on peut passer de la rumba congolaise au zouglou ivoirien, du mbalax sénégalais au cabo capverdien, et se laisser porter par la multitude de sonorités que ce continent a à offrir. Mais l’application concentre aussi des styles plus familiers comme le metal, le rock et la country. 

Selon France 3, l’application compte environ 50 000 abonnés, majoritairement dans la formule gratuite (l’abonnement en illimité coûte 6 euros par mois ou 36 euros pour 6 mois) et la fondatrice compte élargir la présence de Deedo à 27 pays en 2021 avec, pour objectif, le million d'utilisateurs. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS