En deux mois, Orelsan a vendu 300 000 copies de « La fête est finie »

C’est qui le patron ?

Triple disque de platine. Tout le monde l’a vu venir, mais on ne s’attendait pourtant pas à un tel raz-de-marée : le troisième album d’Orelsan est officiellement devenu, à la fin décembre, triple disque de platine, soit l’équivalent de 300 000 exemplaires vendus en France. Une bonne nouvelle pour la musique en général, pour le rap français en particulier, et pour celui, surtout, qui avait commencé sa carrière sur une polémique.

Disque de tous les records. Cette fois, Aurélien Cotentin met tout le monde d’accord, et le succès du clip de Basique (40 millions de vues) n’est que l’arbre qui cache la forêt puisque l’album a connu le meilleur démarrage de l’année avec 100 000 copies écoulées en une semaine, et qu’il n’aura fallu que trois jours pour devenir disque d’or. Ed Sheeran et Louane sont quasi KO et celui qui récemment déclarait « qu’il avait l’impression qu’aujourd’hui les gens comprennent mieux ce qu’il fait » n’a pas tout à fait tort. Doux euphémisme.

Tout va (vraiment) bien. Sauf surprise, nous n’en sommes qu’à la mi-temps puisque Orelsan compte prolonger la fiesta en 2018 : d’abord à Paris les 15 et 26 mars puis après partout en France, sans oublier deux grosses dates estivales, au festival We Love Green, puis à Nancy le 12 juillet pour une date unique, en plein air, avec Nekfeu. À l’heure où l’on écrit ces lignes, Basique a été écouté 14 millions de fois sur Spotify et dur de voir, sans boule de cristal, quel rappeur pourra le faire descendre de son trône l’année prochaine.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS