Damn ! 5 choses que vous ne savez pas (encore) sur Kendrick Lamar

"DAMN" est dans notre classement des 20 meilleurs albums de 2017. On en a profité pour revenir sur cinq choses que vous cache encore certainement le boss du hip-hop actuel.

Sing About Me raconte une histoire vraie, et tragique. Sing About Me, I’m Dying Of Thirst est certainement l’un des titres les plus marquants du premier album de Kendrick Lamar, « Good kid, m.A.A.d city » (voire de sa carrière). Elle raconte en fait une histoire vraie : alors qu’il grandit dans un environnement très violent à Compton, dans le comté de Los Angeles, son ami Dave lui fait jurer de faire une chanson en son hommage si lui ou son frère venaient à mourir. Sing About Me, I’m Dying Thirsty est donc dédiée au frère de Dave. Les trois autres couplets racontent aussi de vraies histoires toutes aussi funestes vécues par le rappeur.

Son groupe s’appelle Black Hippy. Kendrick Lamar est un artiste solo, certes, mais il est aussi membre d’un groupe, Black Hippy, avec les rappeurs Ab-Soul, Schoolboy Q et Jay Rock. Que du très très très lourd. Signés tous les quatre chez Top Dawg Entertainment, ils n’ont pas encore sorti de projet ensemble, mais s’invitent régulièrement sur leurs albums et mixtapes respectifs. Autant vous dire qu’on attend avec impatience le fruit de cette quadruple union.

Aux origines de Bitch Don’t Kill My Vibe. Dans le hip-hop, il est de bon ton d’aller chercher des samples au fin fond des discothèques et de l’histoire. Mais sur Bitch Don’t Kill My Vibe, le rappeur reprend un titre de 2012 des Boom Clap Bachelors, Tiden Flyver, le pitchant de quelques BPM supplémentaires. Moralité, le groupe danois a connu un gain de notoriété inespéré.

Un grand fan d’Erykah Badu. K-Dot est certes un rappeur et donc fan du genre, mais sa star à lui, c’est la reine de la nu soul, Erykah Badu. Il y a même eu une rumeur affirmant qu’ils étaient en couple. Mais c’était tout bullshit, bien sûr.

Il a assisté au tournage du clip de California Love. Lorsque l’on grandit à Compton, il y a de fortes chances pour que l’on ait pour modèle les boss locaux du hip-hop : Dr. Dre, Ice-T, DJ Quik, Tyga, DJ Yella, Eazy-E, Ice Cube, YG, The Game… Alors qu’il a huit ans, le petit Kendrick assiste, sur les épaules de son père, au tournage du clip de California Love de Tupac featuring Dr. Dre dans les rues de son « bled ». Le déclic.

Découvre aussi notre classement des vingt meilleurs albums de 2017 (jusqu’ici).

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS