Croyez-le ou pas, mais les ventes de K7 audio ont fait un bond de 136%

Après le fameux « retour du vinyle », doit-on s’attendre au plus surprenant « come-back de la K7 » ?

Walkman is the new cool. Si vous avez dévoré la série Stranger Things (et accessoirement réussi à mater la saison 2 sans bailler) il ne vous aura pas échappé que le vintage des années 1980 revient en force dans les tendances. Et franchement, quoi de mieux que le walkman et la célèbre cassette à bande magnétique pour symboliser cette époque ? Ces jours-ci, on peut mesurer cet amour du rétro grâce à un chiffre étonnant révélé par le site Buzzangle, spécialisé dans l’analyse du business musical. Entre 2016 et 2017, la vente de ces K7 qu’on passait jadis des heures à rembobiner, aurait augmenté de 136%. Et rien que les territoires américains et anglais, les experts ont pu respectivement noter une hausse de 19% et 125 % (!) en 2018.

Un objet vieux de 55 ans. Le plus surprenant dans cette histoire, c’est que la K7 fêtera cette année ses 55 ans. Commercialisée en 1963 par Philips, celle-ci a surtout fait le bonheur des mélomanes des eighties à la sortie du walkman qui, hasard des calendriers, fêtera quant à lui cette année ses 40 ans. Le retour de ce format après tant d’années a de quoi surprendre, mais encore faut-il regarder les chiffres en détails…

On se calme, ça reste une niche. Si les pourcentages semblent incroyables, le come-back de la K7 reste tout de même minoritaire et ne représenterait que 0,1% des ventes d’albums. En Angleterre, il s’est par exemple vendu 50 000 cassettes en 2018 ; aux USA, 118 200. Rien à voir avec le vinyle qui se porte toujours aussi bien (14 millions de disques écoulés en 2017 rien qu’aux États-Unis selon Nielsen Music) et surtout le streaming qui a définitivement enterré, commercialement, les deux formats précités.

Une étrange nostalgie. Même si ce succès éphémère de la K7 a tout du revival pour hipsters, il permet surtout de mesurer le taux de nostalgie qui semble avoir contaminé toutes les générations. Le vinyle le plus vendu aux États-Unis ces dernières années, ne l’oublions pas, reste le « Sgt Pepper » des Beatles. Quant à la K7, si elle a réussi à scorer ces derniers mois, c’est certes grâce à la B.O. du film Les Gardiens de la Galaxie vol.2, mais surtout grâce aux rééditions du « Purple Rain » de Prince et au « Nevermind » de Nirvana ; le tout couronné par la sortie de la B.O. en K7 de… Stranger Things. Comme quoi même en musique, il reste des mystères inexplicables.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS