Comment le "Ye" de Kanye West a boosté par erreur un chanteur nigérian

C'est l’histoire complètement folle de Burna Boy et de son tube "Ye", sur le point de peut-être devenir le nouvel hymne national du Nigeria.

Rap god. Il faut croire que Kanye West est un homme généreux. Parce qu'il vient de produire plusieurs albums pour différents rappeurs (Nas, Pusha T, Kid Cudi) ? Peut-être, mais là n'est pas vraiment la question. Parce qu'il a acheté une photo de la salle de bains de Whitney Houston 85 000 dollars pour en faire la pochette de « Daytona » de Pusha T ? Il y a beau geste, c'est sûr, mais ce n'est pas vraiment la question non plus. Le truc avec Kanye West, c'est qu'il est parfois généreux bien involontairement. En intitulant son dernier album du même nom que le tube d'une vedette nigériane, par exemple.

Nouvel hymne. Depuis la sortie de « Ye » la semaine dernière, Burna Boy, qui a collaboré avec Lily Allen et a failli être présent sur « More Life » de Drake, a en effet vu sa cote augmenter de 200% sur les sites de streaming. La raison est simple : un morceau extrait de son dernier album, « Outside », se nomme Ye et est donc constamment tapé dans les différentes barres de recherche. Au point d'avoir décuplé la popularité de ce morceau qui sample abondamment l’immense Sorrow, Tears and Blood de Fela Kuti et que beaucoup de Nigérians verraient bien servir de nouvel hymne national. Comme quoi, sans le savoir, Kanye West chamboule bien le monde autour de lui.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS