Quand les clubs se racontent en clips

À l’occasion du nouveau clip clubbesque de Baxter Dury, "Miami", on a voulu revenir sur les plus grands moments de discothèque diffusés sur petit écran.

IAM – Je danse le MIA

Marseille, début des années 1980, Akhenaton et sa bande font les malins en boîte de nuit… De bien beaux souvenirs immortalisés dans l’un des clips les plus cultes de la scène hip-hop française (avec, peut être, La fièvre de NTM et Pour ceux de Mafia K’1 Fry) : « Hey DJ, mets-nous donc du funk, que je danse le MIA. »

U2 – Discotheque

Dans ce clip à faire s’évanouir le daltonien le plus coriace, U2 s’invente sa propre « discothèque » et en fait trois tonnes niveau glitter et boules à facettes. Sans oublier les riffs indigestes et la surdose d’effets. Ça fait beaucoup, non ? Barman, un shot de tequila, s’il vous plaît !

The Chemical Brothers – Hey Boy Hey Girl

Si vous avez peur des squelettes, des mauvais trips sous acides et des boîtes remplis d’Anglais défoncés, ne regardez pas ce clip tourné par Dom & Nic au légendaire Ministry of Sound  bien qu’il figure dans notre palmarès des meilleures vidéos musicales du monde entier.

113 – Jackpot 2000

Ce tube qui sent bon le vécu (« j’me fais tout p’tit pour pas que les videurs me tricar ») et qui expose les petits rituels des mecs des cités qui sortent (« les trois-quart en Lacoste ») bénéficie d’un clip qui suit la narration à la lettre. Une pensée à DJ Mehdi, qui avait travaillé la production de l’album dont est tiré Jackpot 2000, « Les princes de la ville ».

Madonna – Music

Produite par Mirwais, au top de sa self-esteem et certaine d’avoir l’un des plus gros hits de sa carrière déjà bien remplie (à raison), Madonna s’offre les services du délirant Sacha Baron Cohen, la joue mac en boîte de nuit… et en club de strip-tease, tant qu’à faire. Ce que Mado veut…

Kylie Minogue – Spinning Around

Le titre correspond à l’âge d’or de la chanteuse australienne avec l’un de ses clips les plus festifs, où elle choisit le garçon qu’elle fera danser. Évidemment, le temps s’arrête à la vue du micro-short de Kylie révélant sa plastique impeccable… Caliente.

Sophie Ellis-Bextor – Murder On The Dance Floor

Un concours pour savoir qui saura le mieux danser ? La divine Sophie Ellis-Bextor se prête au jeu dans une salle de bal rutilante, et ça va saigner, vu qu’elle veut gagner à tout prix. Son seul tube, hélas… Mais quel tube !

50 Cent – In Da Club

L’incarnation ultra bling du gangsta-rappeur qu’on aimerait ne pas croiser dans la rue, mais avec lequel on se retrouve nez-à-nez en club (ou dans la salle de sport indispensable à ses abdos entre deux fiestas). Entertainment et biatchs garanties pour une ambiance 100% macho.

Rihanna – Work (feat. Drake)

Rendez-vous au Real Jerk où Drake a un rencart avec Rihanna, qui twerke sec en attendant l’arrivée du beau gosse du rap canadien. Grillades, bière fraîche et un joint caché sous le survêt : l’attirail indispensable à toute bonne soirée.

Baxter Dury – Miami

Plus dandy que Baxter Dury, tu meurs. Le fils du punk Ian Dury et maître incontesté de la pop indie londonienne actuelle le prouve une fois encore, en costume blanc, dansant lascivement avec une conquête dont il ne fera qu’une bouchée. À prendre au 12ème degré, autodérision oblige.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS