Chance The Rapper serait-il le futur Barack Obama ?

Des textes engagés, des dons à la ville, des fans qui militent pour qu’il soit le prochain maire : Chance The Rapper a le vent en poupe à Chicago actuellement. Même Drake vient de valider cette possible candidature. C’est dire.

Une brève écoute des différents morceaux de Chance The Rapper (voire ceux de ses collectifs, SAVEMONEY ou The Social Experiment) et on comprend illico que le rappeur fait beaucoup de bien à sa ville d’origine, Chicago. Les productions sont exigeantes, les MC locaux peuvent y poser quelques couplets et Chance The Rapper y dégage systématiquement une image plus cool et détendue que l’autre star du coin, Kanye West.

1 million de dollars pour Chicago. Ce qui peut aussi faire la différence, c’est aussi sa simplicité, lui qui publie ses projets au compte goutte, refuse de signer sur une maison de disques et peut lâcher, comme ça, l’air de rien, un million de dollars aux écoles publiques de la ville. Ça s’est passé le week-end dernier, c’est venu confirmer son investissement social (la distribution de manteaux pour les sans-abri, l’organisation d’Open Mike dans les écoles, etc) et ça a suffi pour que ses fans l’encouragent à prendre la place de l’actuel maire Rahm Emanuel aux prochaines élections, en 2019.

« Nous avons développé le site et la campagne parce que nous voulons que Chance soit le maire de Chicago, s’est ainsi justifié l’équipe de Chano4Mayor2k19 au site Dazed. Nous pensons qu’il y a un grand écart entre les priorités de la jeunesse de Chicago et notre administration actuelle et nous pensons qu’il y a de la place pour un candidat inspirant, prêt à se battre pour la justice dans cette ville divisée. Si Chance se présente, nous le supporterons. »

Chance pour Chicago. Alors que six hôpitaux et cinquante établissements scolaires ont fermé leurs portes ces dernières années, que les dernières campagnes électorales n’ont mobilisé que 33% des habitants et que la population afro-américaine n’échappe pas aux violences policières, Chicago semble devoir se réinventer. Et visiblement, plus de vingt ans après que Barack Obama a commencé à faire ses armes en politique au Sénat de l’Illinois, Chance The Rapper semble être l’homme de la situation.

À l’écoute de Somewhere In Paradise, l’un de ses titres parus en 2015, il semble surtout ne pas être opposé à l’idée : « Ils crient : « Chano à la mairie »/Je pense que je devrais. »

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS