Pour votre cerveau, la musique fait le même effet que la drogue et le sexe

Autrement dit : si vous aimez Eminem et la weed ou Orelsan et le café, ça se passe au même endroit dans votre tête. C’est la science qui le dit.

Sex, drugs and rock’n’roll. Jusque-là, c’était d’abord le slogan de la plus célèbre des chansons de Ian Dury and the Blockheads, mais on ne doutait pas qu’il existait un lien neuronal entre ces trois sources de plaisir. C’est un groupe de chercheurs de l’Université McGill, à Montréal, qui est parvenu à cette conclusion scientifique en faisant ingérer à des patients (volontaires, hein) un médicament nommé Naltrexone. Grâce à un principe méta-bloquant, celui-ci engourdit les récepteurs opioïdes du cerveau et stoppe le plaisir chimique que peuvent avoir les toxicomanes à prendre des drogues. Visiblement, l’étude publiée sur le très respecté site de Nature établit un lien direct avec nos musique favorites.

« Je sais que c’est ma chanson préférée, mais je ne sais plus pourquoi »

Music is the drug. Après avoir avalé le Naltrexone, les patients de l’étude ont majoritairement ressenti une diminution du plaisir qu’ils pouvaient avoir à écouter leurs morceaux préférés. Ce qui tend à prouver que musique et drogues stimulent la même zone neuronale, celle liée à l’addiction. « Je sais que c’est ma chanson préférée, mais je ne sais plus pourquoi », a avoué l’un des patients. « Ce morceau sonne cool, mais ça me fait absolument rien », a rajouté un autre.

La conclusion d’une telle étude, c’est non seulement que les scientifiques ont probablement trouvé un anesthésiant inattendu contre la bonne (et la mauvaise aussi) musique, et surtout qu’une bonne mélodie vient titiller le cortex de la même manière qu’une défonce, un bon rapport sexuel ou encore un bon plat. Music is the drug chantait Bryan Ferry, et il avait bien raison.

La bonne nouvelle, au cas où vous auriez toujours détesté la musique, c’est que la lecture de cet article vous aura permis de trouver un médicament pour arrêter de vous droguer.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS