Ce samedi à Paris, des étudiants organisent une énorme rave pour le climat

Parce que « danser, c’est aussi militer », rendez-vous ce samedi à midi, place de l'Opéra.

Promised land. « Quand j’ai commencé, je ne m’attendais à rien, je n’aurais jamais imaginé que ça devienne aussi grand. C’est une surprise chaque jour. » Dans le dernier numéro des Inrocks, Greta Thunberg, super star de l'écologie à 16 ans à peine, ne croit pas si bien dire : ces derniers mois, au nom du climat, les plus jeunes générations font entendre leur voix, certainement conscients d'être les derniers à pouvoir agir avant qu'il ne soit trop tard. Ainsi, les initiatives se multiplient, et font parfois preuve d'ingéniosité. Dernier coup de poker : l'organisation d'une « rave pour le climat » le samedi 16 mars.

Raver plus fort. D'après les collectifs La toilette, Fusion mes couilles, Le Consulat, La Creole, Chkoun is it? et Cicciolina Paris, à l'initiative de l'évènement, l'objectif est clair : « Créer une onde de choc puissante et taper sur les tympans de nos dirigeants. » Forcément, ça a de la gueule, et un certain charme. Au point d’avoir reçu le soutien ces derniers jours de plusieurs grands noms du monde de la nuit : Rinse France, François X, Ed Banger ou encore Kiddy Smile, tous semblent ainsi convaincus que « danser, c’est aussi militer ». Certaines institutions, comme We Love Green et Peacock Society, ont même contribué au financement de l'évènement (à hauteur de 1000 euros), afin de pouvoir mobiliser un char et un sound-system.

« C’est à vous de vous exprimer ! », encourageait le président Macron lors d'un « grand débat » avec la jeunesse française. Le message paraît désormais on ne peut plus clair.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS