Bye bye Taylor Swift, maintenant la reine des charts c'est Cardi B

La sulfureuse américaine Cardi B est la première rappeuse à se hisser à la première place du Billboard américain depuis Lauryn Hill.

Du Bronx au podium. Depuis Doo Wop (That Thing) de Lauryn Hill en 2008, aucune rappeuse ne s’était fait une place au sommet des charts américains sur un titre dont elle n’était pas seulement le featuring. Moins de dix ans plus tard, avec son titre Bodak Yellow, la tornade Cardi B a renouvelé l’exploit lundi. Au passage, elle a fait tomber Taylor Swift de son trône, qui même en tentant de s’encanailler, n’atteindra jamais la street cred d’une Cardi B du Bronx, qui a réagi à la nouvelle d’une façon assez épique, sur Instagram.

La meilleure arme contre Taylor Swift. Cardi B est l’anti Taylor Swift : elle est ouvertement trash et bling bling et ses passages dans des émissions de télé-réalité et ses heures à danser dans des cabarets de strip-tease sont gravés dans sa peau comme dans ses textes.

Le gratin du hip hop a donc accueilli sa nouvelle reine de cuir avec des courbettes, Nicki Minaj en tête. Les 176 millions de vues du clip de Bodak Yellow ne sont pourtant pas si étonnants. Son afro-trap au flow impitoyable est adossé à un féminisme ouvert et sans jugement; ce qui lui vaut une communauté de fans férocement engagée à ses côtés. Dans le magazine américain Interview, les fans racontent comment ils ont fait en sorte de porter Cardi B jusqu’au sommet pour contrer Taylor Swift, éternelle bête noire des fans de hip hop, mais aussi l’incarnation d’une société lisse, biberonnée à la country avec un masque d’innocence que beaucoup souhaitent lui arracher.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS