Beyoncé vole au secours des étudiantes afro-américaines

Un an après la sortie de « Lemonade », Beyoncé poursuit son engagement social. L’idée ? Financer le cursus universitaire de jeunes étudiantes afro-américaines.

Il faut croire qu’écouler les disques par millions ne suffit plus à Beyoncé : après avoir pris position en faveur de la candidature d’Hillary Clinton aux dernières élections américaines, avoir soutenu publiquement le mouvement Black Lives Matter et cherché à mettre toujours plus clairement en avant le droit des femmes noires aux États-Unis, voilà que l’ex-Destiny’s Child poursuit ses ambitions sociales en proposant de lancer des bourses d’études dans quatre universités américaines. L’idée : encourager les adolescentes à s’instruire et à se spécialiser dans l’art, la musique, la littérature et l’histoire afro-américaine. Le nom de l’opération ? La « Formation Scholar », dédiée à quatre jeunes femmes noires désireuses d’étudier dans les universités de Berkeley College, Howard University, Parsons School of Design et le Spelman College.

« En tant que chanteuse, écrivaine, productrice, interprète et humaniste, Beyoncé est une figure forte et inspirante pour nos étudiants », a d’ailleurs tenu a expliqué le président de Berkeley. À croire que, contrairement à bon nombre de vedettes dont les prises de position ne servent à rien sinon à se donner bonne conscience avant d’aller s’endormir tranquillement dans leur villa, Queen B, elle-même sujet d’étude à l’Université du Texas, soit nettement plus en phase avec ses convictions. Et cette bourse d’études ne fait que rajouter du crédit et de la cohérence à une artiste de plus en plus hors norme et engagée.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS