Avec son film "Bodied", Eminem peut-il faire mieux que "8 Mile" ?

Le rappeur autrefois blond peroxydé enfile sa casquette de producteur, pour un nouveau film sur l'univers des "battles".

Bodied. Traduction : massacré, encastré, défoncé. Tout terme illustrant quelqu'un prenant cher, en définitive. Ça, Eminem sait faire. En témoigne son dernier album, « Kamikaze », où il détruit un à un les rappeurs qu'il ne peut pas sentir. En même temps, c'est sa marque de fabrique. Il suffit d'avoir vu le classique et semi-biographique 8 Mile, sorti en 2002, où Eminem interprète Jimmy Smith Jr., blanc-bec originaire de Détroit bien décidé à imposer sa verve.

Ce concept plaît au Slim Shady. Au point, seize ans après, d'être cette fois-ci producteur de Bodied, un film suivant lui aussi l'univers des battles.

Tu connais la recette. Eminem, qui promet « un regard marrant sur le monde concurrentiel des battles de rap », joue, avec l'acteur Calum Worthy, sa sempiternelle carte de l'OVNI blanc dans un milieu très largement afro-américain. Celui-ci incarne Adam Merkin, étudiant de Berkeley (donc pas vraiment au Smic) qui décide de se lancer dans le rap après avoir remarqué qu'il était plutôt doué lorsqu'il s'agissait de vanner ses concurrents. Bien entendu, sa famille plutôt noble ne l'entend pas de cette oreille.

Espérons que ce scénario tienne toutes ses promesses et qu'Eminem ne nous servira pas un pastiche d'8 Mile mal réchauffé au micro-ondes. Réponse le 28 novembre, sur YouTube Premium.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS