Avec sa nouvelle mixtape, le collectif canadien de Pierre Kwenders fait le tour du monde

En l’espace de cinq petites années, le collectif montréalais Moonshine, mené par Hervé Kalongo et Pierre Kwenders, a atteint un statut culte à travers des soirées de dingues et des compilations de haut-vol. La troisième sort tout juste du four, l’occasion de rembobiner la cassette avec les deux fondateurs.

Une grande famille. Figure la plus connue du collectif, l’artiste Pierre Kwenders est au centre d’une ébullition qui dépasse largement les frontières du Quebec. L’idée ? Réunir des artistes de différents horizons qui, dans leur art, mélangent les influences et abolissent les frontières. Chacun avec son bagage culturel, qu’il soit africain, antillais, latino-américain, américain, arabe ou européen, les artistes du collectif ont tous la même envie : être fiers de cette diversité, et montrer que la fusion des genres n’est pas réservée à la world music qu’on nous vend.

Après deux mixtapes et des soirées semi-clandestines où le lieu est dévoilé à la dernière minute par SMS, et où l’on y danse jusqu’au matin sans penser au lendemain, Moonshine continue de faire rayonner différentes scènes à travers le monde. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter : le volume 3 de la mixtape « SMS for Location » sort le vendredi 13 décembre et on croise les doigts pour que le collectif revienne en France pour réchauffer l’hiver.

Pierre, Hervé, comment prennent forme les mixtapes ?

C'est une affaire de famille. À travers les voyages et les événements, nous rencontrons de nombreux producteurs et vocalistes. La plupart ont déjà joué à une soirée Moonshine à Montréal, ou ailleurs, et comprennent la philosophie du collectif. Ils finissent par constituer l'identité musicale de celui-ci.

Les mixtapes sont un médium puissant qui nous permet de nous exprimer individuellement en incluant différentes disciplines, musicales et visuelles. Mais ça nous permet aussi de grouper nos efforts pour mieux rayonner collectivement.

Assez rapidement, vous êtes sortis de Montréal pour aller dénicher des artistes partout dans le monde. Qu'est-ce qui a motivé cette décision ?

Pour la plupart d’entre nous, on vient d’un peu partout dans le monde, et on a passé la dernière année à tourner et à se faire des amis dans le monde entier. C'était naturel pour nous de travailler avec chacun des artistes présents sur cette mixtape. En bout de ligne, ça reflète bien le caractère profondément cosmopolite de Moonshine.

J'ai lu dans le pitch : « Le collectif Moonshine fait plus qu'assurer la curation d'une playlist. Il grave une œuvre qui reflète le paysage socio-politique qui nous entoure.  » Vous pouvez expliquer ?

Plusieurs de ces chansons ont un arrière-plan politique et/ou social qui reflète directement les thématiques qui ont agité l'année. Evade, de Merci & Marco, est ainsi nommée en référence au besoin d'échappatoire et d'avancement de beaucoup de Chiliens, Emma's Wisdom de Coco Em est un hymne à l'émancipation africaine en marche. Avec cette mixtape, comme avec nos événements, nous cherchons à faire tomber des murs et à construire des ponts.

Pierre, sur la chanson Gbadolite, tu chantes le Lingala, une langue parlée au Congo. De quoi parle ce morceau ?

La chanson rend hommage à cette ville, Gbadolite, qui fut l’œuvre de la démesure de Mobutu [dictateur ayant gouverné la République démocratique du Congo de 1965 à 1997, ndlr] où il recevait tous ces homologues étrangers. Aujourd’hui, c’est une ville fantôme.

Quelles sont les ambitions et les prochaines étapes du collectif ?

Nous commençons 2020 avec un voyage au Congo pour nous ressourcer. En plus de nos traditionnels événements de pleine lune à Montréal, nous avons des tournées prévues en Europe, en Asie et en Amérique Latine. Côté label, on travaille sur plusieurs sorties des membres du collectif : Pierre Kwenders et DJ P2N.

Nos ambitions sont simples : plus de rencontres, plus d'enjaillement, plus de moto. On travaille sur de nouveaux média, de nouveaux évènements, des vêtements et du son. La famille créative ne fait que grandir.

Enfin, question difficile, mais qui sont les trois artistes qui ont marqué ces cinq années ?

Il y a DJ Arafat (RIP), Kaytranada (le héros national) et Shabazz Palaces. 

Pour télécharger la mixtape gratuitement, direction WhatsApp au +15146124859 ou par ici sur le web.

La prochaine soirée Moonshine à Paris sera organisée le 1er février et pour connaître le lieu, faudra envoyer un message au 06 44 64 27 39.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS