Aux États-Unis, le rap représente plus de 25% des écoutes en streaming

OK, ce n’est pas forcément une grande surprise. Mais le chiffre confirme définitivement le fait que le rock, la pop et l’électro ne peuvent plus rivaliser avec Drake, Kendrick, Cardi B et tous leurs copains.

Monopole. 26,9%, c’est le pourcentage précis représenté en 2018 par le hip-hop dans les charts américains. Le chiffre, dévoilé par le cabinet d’audit respectable de BuzzAngle, établit que ce genre musical est en progression constante sur l’ensemble des plateformes de stream (c’était 23,6% en 2017) et qu’à priori, ce n’est pas près de s’arrêter. La tendance se confirme également sur YouTube (22,8%), et il suffit de jeter un œil au top charts français de Spotify pour se rendre compte qu’il en est de même de ce côté de l’Atlantique (Ninho, Lomepal ou encore Roméo Elvis sont tout en haut).

Drake devant tout le monde (encore). Grand champion du stream mondial, Drake avec son album « Scorpion », leader incontesté avec le single God Plan, morceau à la fois le plus téléchargé, streamé et « regardé » sur YouTube. C’est la troisième année de suite que le Canadien écrase tout le monde et rien que sur Spotify, la sortie de son dernier album permet de noter une stat hallucinante : 8,2 milliards de stream depuis janvier 2018, avec des pics à 10 millions d’écoutes par heure à la sortie de « Scorpion ». Quant à God plan, il a simplement été écouté plus d’un milliard de fois.

Derrière lui, mais bien loin quand même, on retrouve Post Malone et XXXTentacion, deux poids lourds du stream dont l’un est décédé en 2018. En 2019, rien ne prouve que la tendance s’inversera : on attend les albums de Nas, Missy Elliott et même Gambino (qui n’est pas totalement un rappeur, nous sommes au courant).

Vers la fin des albums « physiques ». La même étude laisse entrevoir un autre chiffre enterrant l’ancien monde : les ventes d'albums aux USA ont chuté de 18,2% en 2018 par rapport à l'année précédente alors que dans le même temps, le nombre total de stream (au global) a augmenté de 35,4%. Quant au groupe le plus vendu sur format CD et vinyle, il s’agit d’un petit groupe nommé les Beatles, ce qui vient confirmer une scission générationnelle très claire entre acheteurs de CD et consommateurs de stream. En France, les choses sont encore un peu différentes : si Johnny a logiquement squatté le classement des ventes albums en 2018, il est clairement talonné par 4 rappeurs : Maitre Gims, Orelsan, Dadju et Damso. Il ne reste plus qu’à préparer des cercueils pour tous les propriétaires de guitare.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

🚨Exclusivité pour terminer l’année en beauté ! Voici le Top Albums 2018 💿 Les 10 plus grands succès de l’année !

Une publication partagée par Le SNEP (@snepmusique) le

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS