Les années cuisine d'Action Bronson

Bien avant de devenir l’un des chouchous hip-hop de la scène indie et de produire un troisième album paru fin août (« Blue Chips 7000 »), Action Bronson était chef cuisinier à Manhattan. Flashback.

Top Chef

Cauchemar en cuisine.

« On ne te le dit pas quand tu vas au resto, mais même si on te sert la meilleure cuisine du monde, dis-toi que les cuisines sont dégueulasses. C’est inévitable, c’est comme ça. » Cette phrase balancée aux Inrocks en 2015 n’a rien d’anodine. Elle fait au contraire référence à un tournant dans la carrière d’Action Bronson.

L’amour food.

La scène se passe en 2011. Après avoir suivi une formation culinaire à l’Art Institute Of New York City et décroché un job de cuisinier au Citi Field, où il est en charge de la préparation des repas pour l’après-match de l’équipe de baseball des Mets (un comble pour un fan des Yankees), le natif du Queens enchaine les postes : dans un restaurant végétarien, au sein des innombrables steakhouses de New York, dans une émission culinaire (Action In The Kitchen), puis dans l’établissement spécialisé dans la bouffe méditerranéenne de son père. C’est là qu’il glisse, se brise la jambe à cause de la crasse au sol et voit sa vie basculer.

« Personne ne rappe sur la nourriture comme je le fais. Je rappe à propos de plats raffinés. »

Profession : rappeur-gastronome.

À l’hôpital, Action Bronson passe alors son temps à écrire et à peaufiner son flow. Pas question pour autant de couper totalement les ponts avec les fourneaux.  Dès sa première mixtape (« Bon Appetit .…. Bitch!!!!! »), il pose ainsi les bases d’un univers décalé, fait de punchlines gastronomiques et de références à divers aliments : « Laisse-moi aiguiser mes couteaux et les nettoyer avec le tablier / X est la marque du steak et la salade est émiettée avec le bacon et le fromage bleu / Du caramel coule sur mes deux genoux », rappe-t-il sur Brunch, avant de faire le fier en interview. Comme celle-ci, accordée à Rolling Stone : « Personne ne rappe sur la nourriture comme je le fais. Je rappe à propos de plats raffinés, ou de toutes ces choses que seuls les vrais chefs cuisiniers et les vrais gourmands peuvent connaître. »

Top Chef

Aujourd’hui, on peut voir Action Bronson déguster ce qu’il nomme « le meilleur milkshake de tous les temps », jouer au cuistot le temps d’une soirée à Santa Monica ou réaliser du guacamole. Tout ça se passe dans Fuck, That’s Delicious, l’émission qu’il anime pour Viceland, où il en profite également pour dévoiler les coulisses de ses morceaux ou de ses différents concerts. Après tout, Action Bronson reste d’abord un rappeur, un MC qui, malgré un univers qui rappelle la grande époque du rap new-yorkais et un dernier projet impeccable (« Blue Chips 7000 »), sait qu’il ne pourra jamais lutter avec les boss du rap game. Mais lui s’en fiche : il en est déjà le chef.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS