Angèle, Lomepal, Damso… ils sont seront tous à Main Square (mais peut-être pas vous)

Tous les pass 3 jours de la 16ème édition à Arras ont été vendus. Idem pour les vendredi et samedi. Dit autrement : il ne vous reste plus que le dimanche pour pouvoir dire : « Le Main Square 2019 ? J’y étais. »

MSF, cela fait un peu Musique Sans Frontières, et ce sont pourtant les initiales du Main Square Festival, un événement qui tous les ans depuis 2004 donne du rythme à Arras début juillet. La première édition avec Placebo réunira 10 000 personnes, un beau score, certes, mais rien à voir avec les 120 000 attendues quinze ans plus tard.

Si l’on parle de musique sans frontières, c’est parce que la programmation du Main Square reste un modèle de diversité. Des preuves ? D’accord. Le vendredi, Chris et Damso croiseront le fer sur la même scène, le samedi c’est Lomepal et Arnaud Rebotini qui se succèderont, quant au dimanche vous pourrez croiser Jain et Ben Harper, mais aussi Editors et Eddy de Pretto. C’est ce qu’on appelle un grand écart sans élongations.

Mais tout cela ne serait rien sans quelques noms, plus petits sur l’affiche, à ne pas rater néanmoins. On pense à la pop sophistiquée de Maggie Rogers (le samedi), le rock très énervé de Shame ou de Idles (respectivement les samedi et dimanche) ou encore la Californie chic de Jonathan Wilson (le dimanche aussi). À moins d’être sourd (ou simplement pas là), tout le monde devrait y trouver son compte.

Les petites nouveautés. Pour la première fois au Main Square, une troisième scène fera son apparition (nommée Le Bastion des Reines) pour accueillir les jeunes artistes, et la tyrolienne fera quant à elle son retour dans le bois voisin, histoire de vous divertir entre deux concerts ou DJ set dans les cabanes. Enfin, l’autre avantage du Main Square est que tout le monde sans fil (vous l’avez ?). Les organisateurs ont voté pour le « cashless », un paiement dématérialisé qui permet de ne pas rater votre concert préféré à cause de trois heures devant la baraque à frites artisanales. Et pour ça aussi, on dit merci.

Enfin, les organisateurs ont signé un accord pour rester (au moins) présent à la Citadelle jusqu’en 2026. Ça vous laisse le temps de réserver votre place pour les 6 prochaines éditions. Pour ceux qui voudraient encore réserver pour le dimanche 7 juillet, c’est par là.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS