Adieu Amanda

La reine Amanda Lear a décidé de tirer sa révérence le 1er mai 2017, après la tournée de sa pièce "La Candidate", pour ne plus apparaître dans les médias et laisser « un souvenir au top ». En quelques images sélectionnées, on comprend pourquoi.

Avec Roxy Music

En 1973, alors qu’elle fréquente Bryan Ferry, Amanda Lear pose pour la pochette la plus célèbre de Roxy Music, celle de leur deuxième album For Your Pleasure. La panthère (l’autre) est rajoutée ensuite.

Premier single

Blood and Honey, un premier tube tout en talk over fait découvrir Amanda Lear au monde en 1977. En France, on aura aussi le droit à La Bagarre, c’est plus marrant mais moins dansant.

Beau oui, comme Bowie

Fin des années 1970, « un espèce d’alien à la chevelure écarlate toute aplatie » nommé David Bowie commence à la fréquenter. Amanda attendra, en vain, qu’il lui fasse enregistrer quelque chose. 

La belle veut sa revanche

Amanda Lear prendra sa « sweet revenge » en 1978 avec cet album et son tube disco Follow Me. Ses premiers disques sont produits avec Anthony Monn, une sorte Giorgio Moroder allemand, qui lui enregistrera ses premiers succès.

La grosse médaille

Pour l’ensemble de sa carrière – dont les Grosses Têtes – la mannequin-muse-chanteuse est décorée de l’insigne de Chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres par Renaud Donnedieu de Vabres le 16 janvier 2007.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS