-55% pour le CD en 2016, la fin d'une époque ?

Le petit disque argenté ne fait plus vraiment un tabac et ses ventes ne cessent de chuter d’année en année, au profit des plateformes de streaming payant. Explications.

Le CD, le futur objet des collectionneurs ? Alors que les ventes de CD représentaient 65% du marché de la musique en France il y a deux ans, elles ont chuté à 55% en 2016 nous apprend Le Parisien. Les CD, à l’origine réputés pour leur capacité à traverser les époques, ne font décidément plus l’unanimité et se voient même remplacer dans le cœur des passionnés par le vinyle. Plus vintage, plus résistant et quand même beaucoup plus classe.

Disque rayé. Si la chute est vertigineuse, elle était prévisible, voire compréhensible. À quoi bon entasser des piles de boites en plastique quand un service de streaming suffit à se constituer la plus grande discothèque du monde ? Rien qu’en France, les différentes plateformes de streaming comme Spotify comptabilisent près de trente milliards d’écoutes sur l’année 2016.

« On a dû dépasser les 4 millions d’abonnés aux sites de streaming en 2016 », Olivier Nusse, PDG d’Universal.

Le nouveau Top 50. Même les vieilles émissions du samedi matin l’ont compris : le streaming a bel et bien sa place dans les classement musicaux. On voit donc, logiquement, des Top Spotify et des Top Streaming émerger un peu partout. Les artistes eux-mêmes se mettent à se vanter de leur succès sur les plateformes et contribuent, à leur tour, à condamner le bon vieux compact disque aux bacs à solde.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS