En 2017, Sleaford Mods cassera encore des bouteilles

Depuis dix ans, les Sleaford Mods rappent sur des beats préhistoriques la grisaille de l’Angleterre prolo, l’intox médiatique et la beauferie de la pub culture. Jason Williamson, la moitié du duo anglais

La presse anglaise les décrit comme les grands frères asociaux de la Fat White Family. Avec leurs gueules cassés des East Midlands, Jason Williamson et le beatmaker Andrew Fearn pourraient aussi jouer dans des films de Mike Leigh. Le clip de leur nouveau single B.H.S., shooté sur une péniche en deux heures chrono, ressemble également à une superproduction Jean-Pierre Mocky. « On s’est bien marré en le faisant. On l’a tourné à toute berzingue sur la Tamise, du côté de Chelsea Harbour. Cheap, mais fun », se marre Jason Williamson, le parolier et chanteur du duo minimaliste. L’accent, aussi épais qu’un bol de HP Sauce, n’est pas mal non plus.

Tapas à l’anglaise. Deux ans après le remarqué « Key Markets », le nouvel album« English Tapas » prolonge l’assaut verbal avec douze nouveaux clashes punk-hop à l’étrange parfum hispano-British. « J’ai réellement vu ces tapas sur le menu d’un pub et ça m’a intrigué. La recette : des frites, un demi scotch egg et des cornichons. Putain, c’est quoi ce truc ? C’est typique de la part des anglais d’essayer de récupérer la culture des autres, de la rabaisser et de la rendre plus cheap. J’ai trouvé que c’était un bon titre pour l’album car c’est aussi une manière de parler du Brexit et de cette impression étrange de passer pour le cousin débile de la famille. »

Information et alcool. Frontal et décapant, « English Tapas » mitraille sec; que ce soit les vieux punks sur le retour dans le fendard Just Like We Do ou le New Musical Express, le fléau des selfies et la spécialité maison : les arrière-salles des pubs de l’Albion. « Dans l’album, le titre Carlton Touts décrit ces pubs dans tous les coins du pays avec la télé allumée en permanence sur la propagande de BBC News et ces gars de la classe ouvrière hypnotisés par ce mélange d’information et d’alcool. Des drapeaux anglais partout, l’ignorance et les écrans plats géants. L’enfer, putain… »

Fidèles. La nostalgie pointe aussi dans Time Sands, rumination sur le temps qui passe. « J’ai 46 ans et quand on se pointe sur des festivals et qu’on se retrouve au milieu de groupes indies où les gars ont à peine la vingtaine, on a parfois l’impression d’être des intrus », regrette Jason. « On se sent parfois seuls, mais c’est aussi un truc positif : on vieillit, mais on reste fidèles à nous-mêmes alors que la société nous fait comprendre tous les jours que ce n’est pas cool d’avoir notre âge. »

« English Tapas » des Sleaford Mods  sortira le 3 mars chez Rough Trade.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS