15% des moins de 25 ans n'ont jamais écouté un album entier

Une étude anglaise menée par Deezer a permis d'arriver à ce résultat. Et il fait froid dans le dos.

C'est trop long un album en entier. En 2017, il y a eu une nouvelle mode un peu bizarre qui s’appelait le « slow listening », un nouveau phénomène aussi passionnant qu’une couverture d’Elle qui consistait (attention, ça va vous choquer) à écouter des albums en entier, sans même arrêter au bout de deux chansons. Un « retour aux sources musical » pour des Millenials trop pressés et biberonnés aux réseaux sociaux, à l’infotainement et aux vidéos de moins d’une minute qui veulent donner du sens à une vie à 1000 à l’heure où finalement, tout est rapidement périmé. 

Malgré cette fausse nouvelle tendance, 15% des moins de 25 ans n’ont encore jamais écouté ne serait-ce qu’un seul album entier. Pour en arriver à ce chiffre, Deezer a mené une enquête auprès de 2000 Anglais. On peut se rassurer en se disant qu’en France, les jeunes sont peut-être plus attentifs.

La faute à qui ? Il serait injuste d’incriminer les plateformes de streaming ou la nouvelle « culture » de la playlist. Certes, ces deux modes d’écoutes sont favorisés par les plus jeunes, mais l’évolution de la société au global peut être tenue responsable d’un tel chiffre. L’étude indique que pour les fous qui se donnent la peine de se farcir un album en entier, la plupart le font à la maison (53%), en voiture (32%) ou en marchant (14%). Dernière info, 74% se disent prêts à écouter le disque d’un artiste après l’avoir vu sur scène. Il y a encore de l’espoir. 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS