Vous n'êtes pas prêt pour ce single de David Hasselhoff avec le guitariste des Stooges

Attention, beaucoup d'infos dans ces quelques lignes au moins aussi gratinées qu'un plat de lasagne : le 27 septembre prochain, l'acteur emblématique de "K 2000" et "Alerte à Malibu" sortira un nouveau disque de reprises qui devrait, comme une mauvaise chirurgie, changer la face du rock. Mais sans plus attendre, voici le premier titre de David Hasselhoff avec à ses côtés une autre légende du "wak and woll", James Williamson des Stooges. Message aux sceptiques : non, il ne s'agit pas d'une blague.

Comme vous le savez, le monde se divise en deux catégories : ceux qui sautent au plafond en apprenant que les Strokes ont terminé l'enregistrement de leur prochain album, et ceux qui savent écrire le nom d'Hasselhoff correctement. On ne doute pas que vous ayez une carte gold dans la seconde, et c'est donc  à vous qu'on s'adresse : à 67 ans, et après avoir bravé tous les interdits, repoussé toutes les frontières, le héros de Baywatch a semble-t-il décidé de devenir chanteur punk. C'est du moins ce qui transpire dans "Open your eyes", son prochain EP gavé de covers d'Echo and The Bunnymen, The Jesus and Mary Chain, David Bowie (oui, il a osé) ou encore The Lords of the New Church, sur le titre éponyme à découvrir plus haut. Avant de continuer, on vous laisse reprendre votre souffle en regardant le clip une seconde fois.
 

Nous ne nous étendrons pas sur tous les "messages" contenus dans ledit clip ; David semble avoir des infos à filer en urgence à ses fans sur, en vrac, la pollution des médias, les fake news et le fait que, de façon générale, on nous ment à propos des choses importantes (toi-même, Roswell, tu sais). 

Nous attendons donc maintenant avec impatience le 27 septembre pour pouvoir écouter le reste de ce qui s'annonce comme un chef-d'œuvre punk-heavy-metal décrit dans le communiqué presse comme, accrochez-vous, "un pont culturel entre l'Angleterre, l'Allemagne et les États-Unis". Il est vrai que le premier album de David, "Looking for Freedom", est sorti en 1989. Et il fut triple platine. Souhaitons que trente ans plus tard l'homme aussi connu sous le nom de Mitch Buchannon parvienne encore à sauver des vies. Rien qu'avec la pochette ci-dessus, il a déjà sauvé notre semaine.

 

 

 

 

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS