Le son venu d’ailleurs : Mim Suleiman

Elle est percussionniste et chanteuse. Originaire de Zanzibar, on l’a découverte en 2010 avec le tube interplanétaire "Nyuli". Que faut-il savoir sur le mélange électro-afrobeat de Mim Suleiman ?

Son premier album est indispensable. Sorti fin 2009, « Tungi » sonne comme un mélange entre Fela Kuti, le Tom Tom Club et DFA records. Des tubes, des ambiances, pas un seul titre à jeter.

Elle est passée dans GTA V. Sur la radio Soulwax FM (animée par le groupe du même nom). Morceau programmé : Mingi.

Ses disques sont produits par Maurice Fulton. Un producteur de house qui au fur et à mesure pousse le côté « garage » au maximum. Hallucinant mélange sur Mwaitoma, extrait de son dernier album et troisième album « Adera Dera » (2015)

Elle a chanté avec Bi Kidule. La chanteuse de taarab centenaire, légende de Zanzibar, juste avant sa disparition. Malheureusement, rien n’a été enregistré…

Elle tourne avec les cadors… de la musique électronique : on la croise dans les festivals sur les mêmes affiches que Ben UFO ou Mood II Swing. Mais pas que. Dernièrement, elle enchaînait entre Chine et Sheffield (Angleterre) où elle vit aujourd’hui.

Fermez les yeux sur les pochettes. C’est pas son fort… D’ailleurs, elle n’a aucun clip et une page fantomatique lui sert de Facebook. Music, just music.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS