Le poisson d'avril du jour : "This Old Dog" de Mac DeMarco

Héros déjanté de l’indie-rock, Mac DeMarco vient de mettre en ligne son nouveau clip, "This Old Dog", tourné chez un toiletteur pour chiens. Un WTF complet, mais pas une première pour le Canadien, visiblement habitué aux âneries les plus délirantes.

Faire le pitre dans ses clips. À l’heure où une grande majorité des groupes de l’indie-rock semblent se contenter de jouer les élèves appliqués, Mac DeMarco serait presque à lui seul l’élément perturbateur. Il suffit de regarder ses clips ou ses différentes vidéos pour s’en convaincre : qu’il porte un masque de Michael Jackson (Another One), qu’il danse sensuellement avec une vieille dame aux côtés de Tyler, The Creator (Granny) ou qu’il joue No Other Heart depuis sa propre barque à Far Rockaway, le pote d’Alex Calder semble avoir retenu une leçon autrefois prônée par Cédric Klapisch dans Le Péril Jeune : l’âge bête ne passera pas.

Rendre hommage au film parodique MacGruber. Habitué aux performances étonnantes et aux reprises improbables sur scène, Mac DeMarco a poussé le vice encore plus loin le 29 octobre dernier, dans le cadre d’un concert au Festival Supreme de Los Angeles. Deux jours avant Halloween, le Canadien s’est en effet présenté sur scène déguisé en MacGruber, personnage principal du film éponyme sorti en 2010 et parodiant la mythique série MacGyver. Jamais à court d’idées, Mac DeMarco avait également convié Will Forte, l’acteur principal du film, sur la scène du festival.

Inviter ses fans à prendre un café-gâteau chez lui . Mac DeMarco est le genre de mec à la cool. Et ça, il le prouve constamment : en 2015, après avoir dévoilé une dizaine de morceaux instrumentaux lors d’un barbecue organisé à New York, il balançait l’album « Another One », au sein duquel il invitait ses fans à venir prendre le café chez lui. « D’après ma façon de raisonner, pour avoir l’adresse il vous faudra écouter l’album jusqu’à la toute fin, s’est-il justifié au Wall Street Journal. Deuxièmement, pour ne serait-ce qu’envisager de venir à ma maison, vous devez être un genre de superfan. Et troisièmement, c’est une partie tellement étrange de New York que s’ils y vont effectivement, ils méritent une tasse de café. »

Vendre ses Vans usées sur eBay. Il y a deux ans, le slacker canadien mettait aux enchères ses Vans, portées sur 49 dates de sa tournée. Une semaine plus tard, la paire, usagée, malodorante et dédicacée, était vendue pour environ 21 000 dollars. À se demander qui est le plus fou dans l’histoire : l’acquéreur ou le chanteur, qui a de son côté reversé la totalité de la somme au Willie Mae Rock Camp For Girls, un programme dédié à l’autonomisation de la gent féminine à travers la musique.

 

Manger des produits épicés sur le web. Entre l’enregistrement de ses albums, sa chronique de Star Wars pour le site américain Stereogum ou son empilage de casquettes pour le Talent Show du magazine A.V. Club, Mac DeMarco trouve encore le temps de faire ses pitreries sur le web. En février, il se prêtait ainsi au jeu de l’interview épicée de la chaîne First We Feast. Le principe ? Un entretien d’un quart d’heure avec, entre chaque question, l’obligation de manger une aile de poulet de plus en plus pimentée. Ou comment pleurer, rougir et partir complètement en vrille face à des milliers de spectateurs, et aux côtés de sa mère, invitée sur le plateau de l’émission.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS