La playlist anti abstention

Face aux élections, le monde de la musique ne s'est pas toujours abstenu. D’abord pour faire barrage à l’extrême-droite et ensuite pour mieux critiquer le système électoral. Music sounds better with vote ? La réponse en 13 morceaux.

« Dans une France anarchiste / Je mettrais ces fumiers debout / À fumer le scrutin de liste / Jusqu’au mégot de mon dégoût », c’est peu dire que les élections législatives qui se sont déroulées un mois après mai 68 avaient déjà énervé Léo Ferré. Mettre un morceau de papier dans une enveloppe, ça fait mal aux mains quand elles sont habituées à lancer des pavés.

Mais les chanteurs n’ont pas toujours été aussi vindicatifs, ils sont même plutôt du genre à mobiliser les foules pour qu’elles se déplacent aux urnes. D’abord en invitant à repousser l’extrême-droite, comme Diam’s avec Marine, les Bérus avec le classique Porcherie, Suprême NTM avec Plus jamais ça et Fils de France de Damien Saez, puis à tout simplement voter pour éviter les balles à Brooklyn selon 24-7 Spyz. Parfois, les bons sentiments dérapent comme dans Tous la France et puis parfois ça se finit bien quand même : avec Get up, stand up for your rights, Bob Marley a, lui, carrément fait monter sur scène deux concurrents politiques pour qu’ils se serrent la main et évitent la guerre civile en Jamaïque. Plus pessimiste, le regretté Leonard Cohen rappelle que, que l’on vote ou non, la démocratie n’est toujours pas arrivée. Un refrain entêtant puisqu’on le retrouve dans des univers aussi différents que ceux de Killing Joke ou de Kendrick Lamar.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS