Les 60 ans du label Motown en 60 morceaux qui tuent

Le 12 janvier 1959, un certain Berry Gordy fondait sans le savoir un label qui allait entrer dans l’histoire : Motown, contraction de "motor" et "town", en hommage à Détroit, capitale de la bagnole. Soixante ans plus tard, on lustre la carrosserie pour souffler les bougies.

C’est une success story à l’américaine, le genre d’histoire tellement grande que même les meilleurs biopics peinent à dépeindre la folie de ce que fut Motown dans ses grandes années. Imaginez : Stevie Wonder, Marvin Gaye, les Jackson 5, Diana Ross... Tous y ont fait leurs débuts, jusqu’à marquer très durablement la pop culture et l’histoire de la soul et, au-delà même, celle des luttes sociales de la communauté afro-américaine.

Revendue en 1988 pour 61 millions de dollars à MCA, la maison a néanmoins tenu bon et peut certainement revendiquer le record du plus vieux label au monde encore en activité. Un peu comme son fondateur, Berry Gordy, toujours en vie. À 89 ans, son legs est immense et des artistes plus contemporains comme Boyz II Men ou Erykah Badu peuvent aussi lui dire merci. Et nous aussi. C’est parti pour de la black music, souvent copiée, mais jamais égalée.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS