La playlist coups de cœur de Gaël Faye

En 2018, Gaël Faye est partout : son dernier EP, "des fleurs", vient de sortir, et il est également le parrain de la troisième édition du Levi's ® Music Project, un projet de formation ambitieux pour 13 jeunes âgés de 18 à 21 ans. On a profité de cette double actu pour demander au rappeur-écrivain de nous livrer ses obsessions du moment...

Et pour mieux comprendre cette ambitieuse formation, Gaël Faye nous a invité à passer la journée avec lui, afin de suivre les ateliers dans les locaux de Mains d'Œuvres, à Saint-Ouen.

Au départ. Levi's ® et la musique, c'est un peu comme le jean et ses coutures : indissociable. Qu'il s'agisse de rock ou de rap, la marque américaine a toujours possédé un lien fort et historique, non seulement avec les artistes, mais aussi avec les jeunes publics. La naissance en 2015 du Levi’s ® Music Project aux États-Unis, avec Alicia Keys comme ambassadrice de renom, s'est révélée dès le départ d'une logique implacable. Le principe : offrir une expérience musicale à des jeunes qui n’ont pas forcément les moyens d’investir dans du matériel ou d'intégrer une école reconnue. Pour chaque édition, des artistes comme Vince Staples ou Snoop Dogg, de l'autre côté de l'Atlantique, ou Ofenbach et Hyphen Hyphen, en France, les accompagnent dans ce programme qui comprend des ateliers d'écriture, de Musique Assistée par Ordinateur (MAO) ou de scénographie afin de découvrir toutes les facettes d'un "métier" impossible à apprendre à l'école.

En bref, tout l'inverse d'une Star Academy, comme nous l'explique l'équipe de Levi's ® : "Nous voulons donner aux jeunes l’envie de développer leurs talents selon leurs aspirations et leur donner une chance. Mais après, c'est à eux de jouer. » De New York à Londres en passant par Berlin, le projet est en marche dans plusieurs capitales mondiales. Quant à la France, cette année, c’est l’artiste et auteur Gaël Faye qui est officiellement devenu le parrain de la promo 2018-2019, composée de 13 participants allant de 18 à 21 ans.

Gérer tous les aspects de la musique. Dès le départ, le Levi's ® Music Project a décidé de s’investir sur le long terme avec les jeunes : l’encadrement dure neuf mois avec des ateliers variés et des tables rondes réunissant des professionnels du secteur. Comment s'est fait le choix de Gaël comme mentor de l'édition 2018 ? "Parce que dans le passé, il avait déjà donné à titre personnel des cours de musique gratuitement pour des jeunes en situation compliquée. Il a adhéré naturellement à l'esprit du projet, il écrit très bien et a créé un dialogue avec les jeunes et une empathie." Et c'est vrai que l'auteur de Petit Pays possède un parcours étonnant : après avoir travaillé dans la finance à Londres, il devient finalement écrivain à succès à Paris puis s'impose dans la musique avec son album "Pili Pili sur un croissant au beurre", suivi récemment de son nouvel EP "Des fleurs".

Last but not least, il a également pu choisir des « coachs » pour encadrer les jeunes artistes en herbe. Igor est l’un d’eux et gère la partie enregistrement du son du projet : « Tout ce qui est lié au son, c'est hyper important. Souvent, les artistes ne connaissent pas cet aspect-là et le confient à d'autres personnes. D'après mon expérience, ça se passe rarement bien. S'ils arrivent à aller loin là-dedans, ils maîtriseront mieux leurs textes et pourront mieux gérer leurs projets personnels. » Le samedi 3 novembre, nous sommes partis à Mains d'Œuvres pour découvrir l'une de ces séances de travail.

Tous ensemble. Toute la bande est réunie à Mains D'Oeuvres, à Saint-Ouen (en banlieue parisienne). Un lieu artistique choisi par Levi's ® qui a aménagé trois salles rien que pour les élèves. Les jeunes se retrouvent entre eux et se mettent directement à jouer de la musique. Clovis fait partie de la nouvelle promo : « Ce qui m'a plu, c'est le côté collectif. L’idée est de développer un projet ensemble et de réunir toutes les passions. C’est l'individuel au service du collectif. On ne peut pas se caler dans un canapé sans jouer de la guitare ou rapper parce que c'est la chose qui nous anime tous. »

Dialogue et partage. On retrouve Gaël Faye qui arrive sur place pour l’atelier écriture, à 15 heures. Avant tout, le parrain veut apporter aux jeunes de la confiance. Il n’est pas là pour leur dire quoi faire, mais pour les guider et partager son expérience. Il nous explique : « On a un suivi sur la durée et des moyens afin de constituer une équipe et pouvoir travailler en binôme en écriture par exemple, sur la MAO ou la présence sur scène. C'est ultra complet. J'ai été assez exigeant, mais on a partagé cette exigence avec Levi's ®. » Ce qui a poussé Levi's ® à choisir Gaël, c’est avant tout ses valeurs communes avec celles de la marque américaine. Une relation proche des jeunes confirmée par Joseph, l'un des participants : « On est proches des coachs, on se tutoie, Gaël on le check. De notre côté, il y a aussi beaucoup de respect. La relation est très saine et ça permet de se lier humainement. »

Disque dur ambulant. L’atelier commence. Les jeunes se marrent et papotent ensemble comme s’ils se connaissaient depuis des lustres. Une partie de la promo, divisée en deux pour faire des petits groupes, s’installe avec Gaël pour l’atelier écriture tandis que les autres sont avec Igor pour apprendre à enregistrer sur une carte son. L’ambiance est « à la coule ». Ce n’est pas un cours, mais plus une session de dialogue. L’artiste de 36 ans raconte plein d’anecdotes sur la manière dont il écrit, leur pose des questions sur la leur, parle de la chance d’avoir des téléphones pour noter des bribes de textes n’importe où. « Il faut que vous soyez des disques durs ambulants. Il faut écrire sans arrêt, même si t’as des mauvaises idées, il ne faut jamais arrêter. »

Challenge. L’atelier se poursuit. Gaël écoute les histoires des jeunes et continue de leur parler de sa vie d’artiste et de sa manière de composer la musique. Durant cet échange, il mentionne ses filles et parle de l’importance de rester des enfants et « d’avoir le sérieux et la légèreté du geste de l’enfant ». Il leur fait écouter deux mélodies, une complexe et une facile, et leur demande d’écrire un texte en direct. « Je me force à écrire tous les jours, sans réfléchir. J’écris ce qui me passe par la tête, le plus vite possible. » C'est au tour des jeunes de griffonner leur texte, mais Gaël participe aussi à l'atelier. « Le premier qui a terminé a gagné ! »

Tour de chauffe. Quinze minutes plus tard, tout le monde a fini et Gaël se lance en premier. « On n’aurait pas dû le laisser commencer, j’ai la pression maintenant », se marre un ado après la performance de l'artiste. Le dialogue est fluide, les jeunes se lancent chacun à leur tour et à chaque fois, tout le monde s’applaudit. « Je n'ai pas eu cette chance d'avoir un projet aussi complet quand j'ai débuté, confesse Gaël. Mais j'ai participé à des ateliers dans une MJC dans les Yvelines et sans ça, je pense que je ne ferais pas de musique aujourd'hui. Avec ce projet, il y a l'idée de rendre la pareille. » Le Levi's ® Music Project, c'est précisément ça : utiliser la musique comme un vecteur d'élévation sociale afin d'aider les jeunes à aller de l'avant, chacun à son rythme. 

Et la suite, c'est quoi ? "On garde des liens avec les participants précédents, on ne les perd pas de vue, nous expliquent les responsables du programme. La plus belle récompense pour nous, ce serait que l'un des jeunes du projet devienne lui-même ambassadeur et transmette à son tour." Et montrer ainsi qu'un rêve authentique peut devenir réalité. 

Plus d'infos sur le site officiel du Levi's ® Music Project.
Photos : Astrid Karoual

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS