Le coup de pouce du jour : Olden World Limit

Que faire quand on vit pas loin de chez Nadine Morano (Thionville) et qu’on a grandi avec Korn et Pleymo dans le casque : du Neo Metal bien sûr !

Back to the 90’s. Guitares saturées, flow imitant le cri du cochon (ne riez pas, c’est vrai) et parties de batteries bien en avant ; bienvenue au royaume du Nu Metal (ou Neo Metal), un monde défriché voilà vingt ans par les pionniers du genre (Faith No More, Nine Inch Nails, Rage Against The Machine, etc). À l’écoute du premier album de Olden World Limit, on se dit que le genre a finalement encore de beaux jours devant lui.

Forcément, on sent l’influence de groupes tutélaires comme Limp Bizkit (toujours en activité, eh oui) ou Pleymo (de retour pour une date à l’Olympia le 31 mars 2018), à la différence qu’ici tout est chanté dans la langue de Francis Cabrel (en plus vénère comme on s’en doute). L’histoire ne dit pas si Nadine Morano compte s’activer pour les imposer en ouverture du prochain Hellfest, mais tout ce qu’on souhaite à Olden World Limit, c’est d’être repris comme Metal Urbain récemment par la bande de Metallica. Perdez pas votre sang froid les gars.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS