Vous en rêviez : il existe un générateur de paroles de chansons d'Indochine

Si vous pensiez être la seule personne dans l'univers à trouver les paroles du groupe de Nicolas Sirkis surréalistes ou stupides (au choix), sachez qu'il existe désormais un endroit pour faire la connaissance de vos semblables. On doit ce générateur aux illuminés de "Fier Panda" et c'est évidemment aussi drôle que c'est méchamment gratuit.

Quiconque a déjà entendu les paroles de L'aventurier ("Égaré dans la vallée infernale, le héros s'appelle Bob Morane. À la recherche de l'Ombre Jaune"... Quelle ombre jaune ?) ou J'ai demandé à la lune ("J'ai demandé à la lune. Et le soleil ne le sait pas. Je lui ai montré mes brûlures. Et la lune s'est moquée de moi") le savent : il existe une dimension parallèle d'où le célèbre groupe français expédie ses paroles à travers l'espace. 

Histoire de remettre les pendules à leur place, les zozos de Fier Panda ont donc eu l'idée de ce générateur pour composer soi-même des tubes de stade. Extraits :

"La lumière de mon cœur s'éteint comme le dernier réverbère de la rue. Amour SDF. Passion CMU."

"Notre mur est une porte vers l'abandon céleste."

"C'est mou alors ce n'est pas dur. C'est dur mais ça reste un peu mou. J'ai pleuré et il a plu. La pluie m'a caressé, ton visage ensoleillé."

L'occasion de rappeler que dès 1991, Les Inconnus se moquaient gentiment des paroles absurdes du groupe des Sirkis dans Isabelle a les yeux bleus. Les premiers se sont depuis longtemps séparés, les seconds sont toujours en activité. On vous laisse en tirer vos propres conclusions.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS