Un rappeur canadien meurt en tombant de l’aile de l’avion où il tournait son clip

Jon James McMurray, aka Jon James, n’a pas eu le temps de déclencher son parachute. Il avait 33 ans.

Le rap est-il un sport de combat. On savait déjà que rappeur était un métier dangereux et que prendre une balle perdue pouvait arriver à n’importer qui (Tupac en est le meilleur exemple), mais le fait divers de ce week-end vient nous rappeler à quel point, à l’heure des réseaux sociaux, certains semblent prêts à tous les défis pour se faire remarquer. Alors qu’il réalisait son prochain clip, le rappeur Jon James en a fait la douloureuse expérience, puisqu’il est mort. En cause, une cascade qui a mal tourné à Vernon, en Colombie-Britannique.

Mort pour un like. Bien qu’il se soit entrainé pendant des mois pour le tournage de ce clip, Jon James est littéralement tombé de l’aile de l’avion (comme on s’en doute en plein vol) sur lequel il était installé, à la manière de Tom Cruise dans Mission Impossible. La conséquence, c’est une chute mortelle pendant laquelle il n’aura pas eu le temps d’ouvrir son parachute. "Il s'était entraîné de manière intense pour cette cascade mais alors que Jon allait de plus en plus loin sur l'aile de l'avion, cela a fait que le petit Cessna a commencé à descendre en spirale et le pilote n'a pas pu corriger" peut-on lire dans le communiqué. "Jon s'est accroché à l'aile jusqu'à ce qu'il soit trop tard, et au moment où il a lâché, il n'a pas eu le temps de sortir son parachute".

RIP les rappeurs. Il n’y a évidemment pas de quoi rire. On se souvient de Will Smith, ancien rappeur, inspiré par une chanson de Drake, et montant tout en haut d’un pont à Budapest en bravant toutes les consignes de sécurité élémentaires. D’autres exemples existent, et tous amènent à un peu de bon sens maintenant que les selfies tuent plus de gens dans le monde que les… requins. A méditer, d’autant plus que l’année 2018 n’a pas été clémente avec les rappeurs : MacMiller, XXXTentacion, Jimmy Wopo ou encore Lil Peep en 2017… sale temps pour les clasheurs. Coincidence, Jon James avait déjà réalisé un autre clip en 2015 où on le voyait sauter en parachute. Le titre du morceau ? Hello. Trois ans plus tard, c’est clap de fin.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS