Cet hiver, des clubs berlinois vont ouvrir leurs portes aux SDF

Une preuve "concrète" qu’il n’y a pas que le Berghain à Berlin.

Réchauffement rythmique. Berlin, ville de la fête ? Ville des sans domicile fixe aussi. Aux dernières nouvelles, il y aurait entre 6000 et 8000 personnes sans toit dans la capitale européenne. Aussi, et plutôt que de s’en remettre aux pouvoirs publics, le patron de deux clubs, Torsten Brandt, a décidé d’ouvrir une fois par semaine les portes pour toutes ces personnes à qui la nuit n’a rien à offrir.

Un Kreuzberg social. Selon nos confrères de Trax, premiers à avoir relayé l’info en France, ledit Torsten Brandt accueillera 15 femmes au Bi Nuu, dans Kreuzberg, et 25 hommes à l’Astra Kulturhaus, dans Friedrichshain. Les deux quartiers, situés dans la zone "clubbing" de Berlin, n’en sont pas moins touchés par un phénomène national : + 41% de SDF en Allemagne depuis deux ans. Aussi, en janvier et en février, lorsque les températures seront les plus mortelles, ces deux clubs permettront, les soirs de repos, d’accueillir une toute petite partie des personnes dans le besoin. Ne reste plus qu’à souhaiter que Jack Lang, notre roi des soirées Concrete, passe le message en after à Anne Hidalgo et aux proprios du Rex.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS