Tour du monde du rap : le Québec

Tous les deux mois, Jack vous propose de faire le tour du monde du rap. Quatrième arrêt au Québec, où une nouvelle génération de MC’s et de beatmakers parvient enfin à faire voyager les caractéristiques du hip-hop local à l’international.

Né au début des années 1980 de la même façon qu’aux États-Unis, en France ou en Belgique, par la parodie humoristique, le hip-hop québécois s’est peu à peu professionnalisé. D’abord, à travers des connexions établies avec le gratin du rap français des années 1990 (IAM, 2 Bal 2 Neg, Stomy Bugsy). Puis grâce à l'utilisation assumée du franglais et à toute une tripotée de groupes (Dubmatique, Sans Pression et, plus tard, Dead Obies ou Alaclair Ensemble) prêts à affirmer un style 100% québécois.

Malheureusement, aucun d’entre eux ne semblaient suffisamment armés pour s'exporter durablement dans le cœur des B-boys et des B-girls du monde entier. Ce qui peut-être le cas de Loud, de Lary Kidd, de Rowjay ou encore de FouKi, dignes représentants de la nouvelle génération, celle par qui le changement pourrait arriver. À l’écoute des trente morceaux sélectionnés par Jack ci-dessous, difficile en tout cas de nier la singularité et la folie de ces rappeurs, dont les morceaux s’entendent comme une poche de résistance aux standards du rap français.

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS