Le retour de Kasabian en chiffres

Attendu le mois prochain, « For Crying Out Loud », le sixième album de Kasabian, s’annonce déjà comme un sacré numéro. La preuve en chiffres avec Serge Pizzorno.

Six semaines. Tout est une question de chiffres chez Kasabian : après « 48:13 » sorti en 2014, le chiffre 6 figure au centre du nouvel album des cinq de Leicester : « J’ai décidé de me donner six semaines pour écrire un album comme ça se faisait à l’époque et c’est devenu très inspirant », explique Serge Pizzorno au sujet de « For Crying Out Loud », le sixième album de Kasabian qui sortira le 28 avril.

« [Avec ce nouvel album] il s’agit de sauver la guitare électrique de l’abysse. » (Serge Pizzorno)

Quatre mesures. Lorsqu’il évoque la direction de ce nouveau disque, le songwriter et numérologue en chef de Kasabian cite également la théorie des quatre mesures chères à Berry Gordy, le patron de l’usine à tubes Motown : « Gordy avait affirmé que si ça ne venait pas dans les quatre premières mesures, alors ça ne viendra jamais. Du coup, j’ai opté pour une attitude plus « old school » dans l’écriture de mes chansons. »  Approche immédiate et directe, comme en témoigne le minimalisme électro-rock du premier single You’re in Love With a Psycho.

Douze chansons. Enregistré à Leicester au Sergery, le studio de Serge Pizzorno, « For Crying Out Loud » est aussi un album investi d’une mission. « Il s’agit de sauver la guitare électrique de l’abysse », déclare très sérieusement Pizzorno, qui cite également ESG, les Talking Heads et le rocksteady comme influences principales de ses douze nouvelles chansons. « For Crying Out Loud » sera-t-il le grand album à guitares de Kasabian ? Réponse dans 41 jours.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS