Les 5 bonnes raisons de se bouger au Main Square

Depuis 14 ans, le Main Square secoue les Hauts-de-France avec, l’an dernier, un record de fréquentation : 125 000 personnes s’étaient pressés, notamment pour Radiohead. L’édition 2018 saura-t-elle placer la barre encore plus haute ? Réponse en 5 points.

Oui, parce qu’ils seront tous là.

C’est qui « ils » ? Ce sont tous les poids lourds de la musique internationale, et rares sont les festivals français à savoir aussi bien les regrouper en un même endroit. Imaginez : Depeche Mode, Queens of the Stone Age, Liam Gallagher, Jamiroquai… Rajoutez à cela le plus international des groupes français, Justice, et vous obtenez un combo gagnant difficile à éviter les 5, 6 et 7 juillet.

Oui, parce qu’on se croirait un peu dans Le Seigneur des anneaux.

Le sachiez-vous ? La citadelle d’Arras, où a lieu le festival depuis 2010, a été construite en 1668 pour défendre la ville contre les envahisseurs. C’est ici que tous les ans et pendant trois jours les festivaliers se retrouvent dans un endroit classé au patrimoine mondial de l’UNESCO avec, les jours de pluie, l’impression de revivre la bataille de Minas Tirith dans Le seigneur des anneaux. Avec des gobelets de bière en plus, of course.

Oui, parce que c’est aussi un festival de jeunes pointures.

Qui dit tête d’affiche dit aussi artistes prometteurs. Sur cette édition, les amateurs de découverte devraient en avoir pour leur argent (54 € par soirée) avec les confirmations de Jungle (voir notre portrait), PVRIS, Oscar and the Wolf, Youngr et surtout l’énigme The Blaze dont l’album sortira en juin. De quoi vérifier, sur scène, si le duo sait confirmer tous les espoirs placés en lui.

Parce qu’il y aura un match Orelsan vs Nekfeu.

Là, c’est un peu la finale des Champions. Les deux poids lourds du rap français programmés sur un seul et même festival, ça sent le soufre. Nekfeu jouera le premier soir, le vendredi ; quant à Orelsan, il chaussera les crampons en clôture, le dimanche. Attention à ce que le jeune Roméo Elvis, de l’équipe belge, ne vole pas la vedette aux deux leaders…

Enfin oui, parce qu’il y a aussi des nouveautés.

Attention, grosse mise à jour festive pour l’édition 2018. Outre le rajout de deux petites scènes, la direction a pensé à rajouter des jeux, des stands, des cabanes DJ ainsi qu’un concours d’affiches qui permettra aux gagnants d'être exposés dans la citadelle et dans le centre-ville. Vous avez jusqu’au 4 juin pour envoyer vos créas à graphics@mainsquarefestival.fr.

Et pour réserver votre place, c’est par là : https://mainsquarefestival.fr/fr/tickets Attention, la soirée du 7 juillet est déjà sold out.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS