Le jour où U2 a fait une bonne grosse blague à ses fans

On l’oublie souvent, mais avant de devenir des porte-parole millionnaires militant pour un monde meilleur où chaque internaute pourrait écouter leur album gratuitement sur iTunes, U2 faisait aussi dans le stand-up. C’était le 18 novembre 1987.

Après les morts successives de David Bowie, Prince, Leonard Cohen ou encore Lemmy, le nombre d’icones rock se réduit de mois en mois. Et alors que les statisticiens s’interrogent encore pour savoir si 2016 est l’année la plus meurtrière de l’histoire, un groupe continue pourtant de résister au temps qui passe : U2.

Jusque-là, nous pensions que le succès de cette étonnante longévité était dû aux talents de businessman de Bono (et à ses chansons aussi, un peu), mais ça, c’était avant d’avoir découvert cette vidéo.

En pleine tournée mondiale pour célébrer la sortie de « The Joshua Tree », le groupe décide le 18 novembre 1987 d’ouvrir un concert à Los Angeles pour lui-même sous le nom des Dalton Brothers. Pourquoi ? À part Dieu (Bono, donc), personne ne sait. Déguisés en cowboys amateurs de country, le chanteur irlandais massacre pendant quelques minutes des standards avec une perruque empruntée à Larusso tandis que The Edge s’essaie au chant pour un résultat digne des Chevaliers du Fiel face à des fans visiblement pas dupes de la supercherie. Fin de l’histoire ?

Non. Pile quatre ans plus tard, U2 annonce la sortie de ce qui reste pour beaucoup son chef-d’œuvre, « Achtung Baby ». Là encore, c’est un 18 novembre. Auraient-ils un truc avec cette mystérieuse date ? Réponse peut-être l’année prochaine, puisque le successeur de « Songs for Innocence » est attendu pour l’automne 2017. Décrit par The Edge comme un retour au son de « Zooropa » (tiens, tiens), ce nouvel album intitulé « Songs of Experience » semblerait même disposé de paroles encore plus profondes que « War » (c’est The Edge qui le dit).

On sait, ça fait beaucoup d’infos pour un 18 novembre. Et personne ne sait encore si les membres du jury du très chic magazine Glamour avaient vu ce concert de 1987 au moment où ils ont hésité à nommer Bono « femme de l’année 2016 ».

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS