Christine, queen of the USA

Qu’ont en commun le commandant Cousteau, le général de Gaulle, Dior et François Hollande ? Ils ont tous fait la une du mythique magazine Time. Cette semaine, une femme fait son entrée dans ce club très fermé au sein duquel aucun musicien français n’avait jusque-là été accepté : Christine and the Queens. Comment dit-on ‘’success story’’ en Français ?

Même Mylène Farmer n’avait pas réussi. Incarner l’identité française en première page de cette vieille dame âgée de 93 ans qu’est le Time, même Aznavour, Johnny ou les Daft Punk n’y sont jamais parvenus. Aussi, quand Héloïse Letissier, 28 ans, trône fièrement en noir et blanc dans l’édition de cette semaine, sur une couverture consacrée aux leaders de demain, on a de quoi s’interroger. Pourquoi elle et pas les autres ?

Un démarrage difficile. Deux ans avant de s’afficher sur l’un des magazines les plus lus dans le monde, Christine, on a tendance à l’oublier, a d’abord sorti son album « Chaleur Humaine » en France, le 2 juin 2014, paradoxalement dans une certaine indifférence générale à l’approche de l’été. En comparaison du succès actuel de PNL qui plane sur la France tel un gigantesque OVNI, Christine et ses reines vont mettre du temps à prendre le pouvoir. Cinq mois plus tard, la greffe finit enfin par prendre entre la France du Mariage pour tous et la chanteuse. Disque d’or en octobre 2014, puis deux récompenses aux Victoires de la musique en février 2015. Première page d’une histoire en plusieurs langues.

« Le Michael Jackson féminin. » Portée par le succès d’un album qui s’est à ce jour vendu à 600 000 exemplaires, Héloïse s’envole en mars 2015 pour les États-Unis où elle est programmée à la Mecque de l’indie : le South by Southwest. À Austin, Texas, la pop queer de la Française détonne un peu. En backstage, Lizzy du groupe Ms Mr déclare : « Christine and the Queens, c’est le Michael Jackon féminin. » Une comparaison pas si bête quand on connaît la passion de la chanteuse pour Bambi.

« Saint Claude » chez les Américains. Si le succès la dépasse certainement un peu, Christine peut néanmoins compter sur le label Because pour exporter son talent où les réussites françaises se comptent sur les doigts d’une main. Le 14 avril 2015, même pas un an après la sortie de son disque en France, la chanteuse débarque avec un EP 5 titres produit dans la langue de Donald Trump. Le titre Christine devient Tilted et Héloïse commence à se faire un nom outre-Atlantique. La preuve avec son passage dans le Late Show de Seth Meyers, en août de la même année. Déclaration au Billboard, même époque : « Les Français ont un complexe avec la pop. » Pas les Américains.

Une fan : Madonna. Parce qu’elle a su devenir l’incarnation unisexe d’un enfant illégitime entre Michael Jackson et björk, Christine entre soudainement dans une nouvelle dimension en décembre 2015 quand Madonna l’invite à monter sur scène à ses côtés, à Paris. Double récompense : l’auteure de Half Ladies se prend une fessée de la part de la Madone et repart avec une banane dans la culotte. Après Stromae, Madonna tient là une nouvelle proie qui lui permet de rester dans le coup. 2016 n’est pas loin, la statue de la Liberté non plus.

Le Time. « Chaleur Humaine » ressorti fin 2015 en anglais, Christine n’a plus qu’à appuyer sur le gros bouton rouge. La presse s’emballe, Hype Machine parle d’un « disque pop honnête très chic » et les États-Unis, qui aiment les difformités, l’étrange et le freak, tombent facilement sous le charme de ce petit bout de femme qui déclare « s’être toujours sentie queer au fond d’elle ». Après Coachella en avril dernier, la jeune femme finit sa conquête de l’ouest ces jours-ci avec la une du Time en déjouant tous les pronostics. Et pendant que les mauvaises langues rétorquent qu’elle ne fait « que » la une du Time destiné à l’Europe et à l’Afrique (et non celle du numéro worldwide comme beaucoup de médias l’ont écrit), elle continue sa tournée américaine qui se conclura le 19 octobre à Seattle. Les chiens français aboient, la caravane Christine passe.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS