Ça plane toujours pour Cypress Hill

Sept ans après leur dernier disque, Cyress Hill revient avec "Reefer Man", un nouveau titre tout enfumé. Pas d'album en vue, mais un morceau spécialement composé pour la B.O. de "Grow House", la dernière comédie américaine autour de la weed avec Snoop Dogg, forcément.

Un bail. Depuis 2010 et « Rising Up », leur dernier projet, c’était presque silence Radio pour Cypress Hill. Sept ans que les quatre membres du groupe jonglent entre albums solo moyens, léthargie et feat avec Larusso (pour de vrai). Aujourd’hui, pour notre plus grand plaisir, B-Real et Sen Dog effectuent un retour aux sources et partagent le micro sur un morceau à base de ganja et de la la la la la laaaa…

Bonjour. Au revoir.  Si B-Real se remet à faire du gros son avec avec le super groupe Prophets Of The Rage, Cypress Hill n’est plus la priorité. Le groupe, pionnier du hip-hop latino aux États-Unis semble déjà avoir livré sa meilleure partition en huit albums studio depuis 1991, sur lesquels figurent les mythiques It’s From The Bang, Tequila Sunrise ou I Wanna Get High. Les B.O. de films c’est un peu la petite sucrerie de Cypress Hill, comme ce fut déjà le cas avec le How High de Redman et Method Man. Un morceau sur la weed tous les sept ans : une autre façon de prouver que le « ganja-rap », c’est eux qui l’ont inventé.

Vous aimerez aussi

  • Qui sommes-nous

    Pour en savoir plus sur JACK
    VOIR LA PAGE
  • Newsletter

    Le meilleur de JACK dans votre boîte mail

  • Contact

    JACK aime les projets, idées, remarques, mais aussi les câlins
    CONTACTEZ-NOUS